Passi vs. Garcia, on fait le bilan

Après la réception de Lille, Rudia Garcia et Franck Passi ont disputé 9 matchs chacun. Au-delà d’une nette remontée au classement, les statistiques ont-elles autre chose à nous apprendre sur les performances de l’OM ? Réponse en tableaux. Les indicateurs « primaires » Au nombre de points par match, Rudi Garcia est sans surprise devant son prédécesseur et l’on notera que la difficulté de l’opposition qu’ont eu à affronter les deux techniciens est équivalente.

Répétabilité et prédictivité sur la saison 2015/2016 de ligue 1

James Grayson, dont j’ai parlé dans mon dernier article, a testé la répétabilité et la prédictivité (sic) de certaines métriques communément utilisées pour évaluer la performance d’une équipe de football. Son expérience consiste à déterminer dans quelle mesure, pour la saison 2011⁄2012 de Premier League: une métrique donnée est répétable d’une moitié de saison à l’autre (en somme plus elle est répétable moins elle est aléatoire) cette même métrique permet de prédire le nombre de points gagnés sur la deuxième moitié de saison A partir des données que j’ai pu récupérer, j’ai donc répliqué l’expérience sur la saison 2015⁄2016 de ligue 1.

Combien vaut un point supplémentaire en ligue 1 ?

J’inaugure ce blog avec un article qui n’a pas de lien direct avec l’OM mais dont l’idée m’est venue en apprenant la future signature du Docteur Le Gall à l’OM, allez savoir pourquoi. La question que je me suis posée était : “combien rapporte financièrement un point supplémentaire en ligue 1 ?”. Il s’agit bien évidemment d’un exercice théorique puisque les revenus des droits TV sont fonction du classement et non du nombre de points, mais il a néanmoins un intérêt dans la mesure où l’on ne connaît pas à l’avance les points requis pour une place donnée.